Le défroisseur vapeur, une autre façon de repasser

Vous souhaitez en finir avec vos séances de repassage qui n’en finissent plus ? Et si nous vous disions qu’il est possible de gagner un temps précieux en repassant, que diriez-vous ? Cette solution alternative au repassage, c’est le défroisseur vapeur vertical. Connaissez-vous un tel appareil électro-ménager, probablement pas. Alors, quels sont les gestes à effectuer pour ne pas que le défroissage tourne au massacre ?

Quel appareil pour défroisser choisir ?

defroisseur-vapeur-4Avant de commencer une séance de défroissage, il faut déjà posséder un appareil à la maison n’est-ce pas ? Alors, comment faire pour choisir le l’appareil adapté à nos besoins ? C’est la question auquel nous allons répondre. Il existe en fait trois types d’appareils à vapeur. Le defroisseur vapeur portable à main sans fil, parfait pour le voyage, c’est une solution d’appoint. Le deuxième type d’appareil à vapeur est le celui à basse pression. Celui-ci sera réservé aux tissus délicats et aux vêtements peu froissés. Il est utilisé dans les boutiques pour défroisser les vêtements qui ont été fripés durant le transport.

Enfin, cet appareil à vapeur haute pression, ce dernier est plus destiné aux particuliers qui souhaitent défroisser leurs vestes, pantalons en jean ou autre robes car il est plus puissant. Vous orienterez votre choix en fonction de votre utilisation, mais aussi en fonction des vêtements que vous désirerez défroisser au quotidien.

Sachez également que l’on peut distinguer deux types de defroisseurs verticaux, celui qui possède une cuve et celui qui possède une chaudière. Celui à chaudière est beaucoup plus rapide de mise en route, la production de vapeur est instantanée, à l’inverse d’un appareil vapeur à cuve qui mettra environ 10 minutes à chauffer. Pour les textiles fragiles, on préfèrera utiliser un appareil vapeur à cuve car ce dernier fournit une vapeur de meilleure qualité, plus fine.

Comment utiliser un tel appareil ?

Pour utiliser un tel appareil, on pend le vêtement au cintre prévu à cet effet. D’une main, on tend le tissu et de l’autre, on applique par un mouvement de bas en haut la vapeur d’eau sur le tissu. Il n’y a ainsi aucun risque de brûler le vêtement. On ne peut en dire autant d’un repassage au fer à repasser.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *